Conseil sur le dressage

Lorsqu’on a les chevaux en bride, la méthode est exactement comme celle du filet, c’est d’avoir une notion de contact sur les rênes, pas une notion de traction. Ensuite, cherchez tout le temps à ce que le cheval se pousse des jambes sur la main jusqu’à ce qu’il aille en avant. Et qu’il donne un appui, on va alors pousser sur l’appui jusqu’à ce que cet appui s’en aille par le mouvement vers l’avant. Le cheval deviendra confortable par lui même parce que la flexibilité du dos va se faire et le dos va se remonter. Prenons l’exemple de la cravache contre le mur. Si je pousse sur ma cravache, la cravache va s’arrondir. Je pousse sur un point de fixité. La cravache s’arrondit.

Alors, autre exemple, le dos, c’est un pont. Ici, c’est les piliers du pont, ici c’est les piliers du pont. Tous les ponts sont plutôt ronds sur le dessus. Parce que, si le pont était plat, il ne tiendrait pas. Si le pont était creux, ça ne tiendrait pas non plus. Donc il faut toujours rechercher à ce que le dos remonte par l’intermédiaire des jarrets sous la masse. Le moteur du cheval, ce sont ses pattes et elles doivent être dessous. Jusqu’à ce que l’arrière–main vienne dessous et de façon à alléger l’avant–main. D’où l’intérêt de rester dans sa position en mettant son dos derrière ses fesses de façon à asseoir les chevaux sur les hanches. Alors parfois ça se voit pas chez les chevaux tellement ils sont construits de façon différente ; il y a des chevaux où ça se voit très bien, il y a des chevaux où ça ne se voit pas du tout, il y a des chevaux où ça se ressent, il y a des chevaux chez qui ça ne se ressent pas, mais c’est lorsque le juge regarde les chevaux il se dit. « Ah, est ce que le cheval est droit, est ce qu’il est fixe, est ce qu’il est tendu, est ce qu’il est régulier, est ce qu’il est flexible… », et ce sont des fondamentaux qui vont vous permettre de pouvoir comprendre et corriger et améliorer la technique des chevaux.

Dans les grand prix de dressage, il n’est pas rare de voir des reculés de trois à cinq pas dans les petites reprises pour simplement favoriser l’équilibre et la mise en main des chevaux. C’est important, ça fait partie du dressage et tout ce que l’on fait sur nos chevaux c’est un acte de dressage. Ça permet d’améliorer techniquement et ça c’est bon mouvement parce que ça permet d’améliorer techniquement les chevaux et que lorsque le cheval fait une faute d’orthographe, c’est à dire qu’il fait une petite faute physique, on s’arrête, on fait un ou deux pas de reculé, ça permet de remettre le cheval en situation de travail assez rapidement lors d’une détente ou d’une préparation.

This entry was posted in Cheval, Dressage. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.