Dressage d’un cheval de course : la position du cavalier

Comme je l’indiquais il y a quelques jours à certains de mes lecteurs, voici un court article sur la position du cavalier. Que ce soit dans la pratique loisir ou la pratique de la compétition (tout le monde ne cherche pas nécessairement à se faire plaisir avec un pronostic PMU), la position du cavalier est très importante.

Une position qui date du 17ème siècle

Le cavalier est assis d’aplomb dans sa selle. Beaucoup de professionnel du cheval ont analysé le cheval, le cavalier, le cheval et son cavalier et aujourd’hui encore, cette position « naturelle » déjà décrite au 17ème siècle est toujours LA position classique du cavalier. Cette position a été inventée par les guerriers à cheval qui au fur et a mesure, par l’observation ont réussi à comprendre qu’une position optimale augmentait leur efficacité au combat (et accessoirement augmentait aussi leur espérance de vie) .

Guerrier à cheval

Le cavalier est assis d’aplomb sur la selle, cela signifie qu’il est rigoureusement droit au dessus de ses pieds. Il est assis au milieu de la selle, les cuisses sont sur leur plat et il est très important de noter que les cuisses ne doivent en aucun cas être écartées, ce qui n’implique pas nécessairement de serrer les genoux mais de simplement avoir les cuisses tournées à plat contre son cheval. Le genou vient au contact de la selle, les mollets au contact du cheval sans être serrés, et chose particulièrement importante, les talons sont bas.

Les talons sont en position basse, c'est très important

Pour maintenir sont talon en position basse, il existe deux possibilités : soit je relève les pointes de pieds, soit je baisse mes talons mais dans tous les cas mes talons doivent être maintenu en position basse. Au niveau de l’alignement, mes talons sont situés à la hauteur de la pointe des fesses et la pointe des pieds est à la hauteur de la pointe des genoux. On doit pouvoir observer une verticalité entre les chevilles, les hanches, les coudes, les épaules et les oreilles du cavalier.

La position du cavalier à cheval elle est rigoureusement droite. Les coudes sont généralement orienté vers le bas et les épaules sont relâchées, les bras le long du corps à demi plié. Le cavalier a des reines mi-longues, ce qui permet au cheval d’avoir un simple contact.

La conduite du cheval : dialogue entre le cheval et son cavalier

Pour conduire le cheval, le cavalier dispose de deux modes de communication complémentaires dans la plupart des cas, bien que pour certains chevaux particulièrement bien dressé, un seul mode suffit. Il s’agit des rênes et de la voix.

Les mains sont dans le prolongement des avants bras, les pouces en dessus, les ongles se faisant face permettant ainsi une très légère tension des rênes. Mettre de préférence les poignets plutôt vers le ciel. On doit trouver un axe du coude à la bouche avec le contact des rênes. Les mains sont positionnées au dessus du garrot, et en avant du garrot et de chaque côté du garrot. On doit pouvoir poser ses mains de chaque côté pour donner un point de fixité. L’écartement des mains va correspondre un petit peu à la largueur du mord du cheval, et le cheval va être dans un couloir qu’on appelle le couloir des aides. Le couloir des aides est constitué par les deux mains, les deux jambes et l’assiette. Pour guider mon cheval,  je vais me propulser avec l’aide de mes jambes : la position précède l’action, et c’est très important.

Et surtout, afin de ne pas polluer ma position, je ne vais utiliser mes jambes que lorsque j’en aurais besoin. La tête est droite, le regard est loin devant. Je ne regarde pas les oreilles de mon cheval, j’essaye d’avoir une tête droite afin que je puisse voir loin devant. J’utilise mon champs de vision pour savoir où sont mes points des repères car je vais travailler de point de repère en point de repère.

Pour conclure sur cet article, si vous ne deviez retenir qu’une chose alors souvenez-vous que la position précède l’action, toujours en toute circonstance. Si vous avez des conseils sur la position d’un cavalier, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

This entry was posted in Dressage and tagged , , . Bookmark the permalink.

One Response to Dressage d’un cheval de course : la position du cavalier

  1. Océane says:

    merci de ton passage sur mon blog, je suis ravie de savoir que tu aies apprécié mes financiers
    Océane a écrit récemment Riz au lait fraise TagadaMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.